Découvertes culinaires

Top spécialités culinaires de Montréal et du Québec

specialites-culinaires-montreal

Hello / Salut,

La cuisine a ce bel avantage de pouvoir nous faire voyager sans bouger de chez soi. De nouvelles saveurs, de nouvelles associations, à défaut de voyager (en permanence), on peut créer l’exotisme à sa table.

Je profite de cet article pour me remémorer des souvenirs de deux ans et demi de vie pleines de découvertes à Montréal, une ville (et plus largement un pays) où il fait bon vivre et bon manger !

On y découvre une nourriture plus riche et des quantités généreuses. La ville de Montréal compte 1 restaurant pour 374 habitants. Autant vous dire qu’il y a le choix ! Des milliers de fast food, aux restaurants familiaux et les restaurants raffinés, Grecques, Américains, Chinois, Italiens, Thaï… dans ce tourbillon de cultures culinaires, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.

Il en demeure néanmoins des spécialités locales à ne pas manquer. Dans cet article, je vous propose un top 10 des spécialités culinaires de plats salés de Montréal et je vous emmène de l’autre côté de l’Atlantique !

Avant de partir, n’oubliez pas de vous équiper des meilleurs livres de voyage sur le Québec : Livres Québec

Top 10 plats de Montréal et du Québec

  • La Poutine

LE plat traditionnel et mondialement connu : la poutine ! Mais alors la poutine, qu’est ce que c’est ??

Alors c’est un plat est constitué de frites molles, de fromage frais en grains (qui fait squich squich sous la dent) et recouvert d’une sauce brune. Oui oui, c’est bien consistant comme il faut pour survivre à l’hiver Québécois… On peut également y ajouter de la viande (bacon, viande hachée, poulet…) et des légumes (oignons, champignons, petits pois…) Bref, c’est tellement écœurant comme disent les Québécois ! (PS : cette expression est positive.)

On peut manger de la poutine dans de nombreux restaurants et même en remplacement des frites dans les fast food. Mais pour découvrir la vraie poutine, en bon touristes, il faut se rendre au restaurant la Banquise à Montréal qui sert de la poutine depuis l’apparition du plat dans les années 1980 et ce 24h sur 24. Vous n’en serez pas déçus mais attention aux heures de pointe, il y a beaucoup de monde !

  • Les Bagels

Les bagels c’est une institution à Montréal. Saint-Viateur et Fairmount sont les fabriques historiques et les plus connues, ils en vendent 24h/24 et ils sont délicieux ! Nature, sésame, pavot, romarin… il en existe de multiples variétés. Dans ces maisons, les bagels sont façonnés à la main et ébouillantés dans de l’eau au miel. Il est possible soit d’acheter le bagel tout droit sorti du four en bois ou bien de le prendre préparé en sandwich au fromage frais et au saumon (avec pourquoi pas un supplément concombre). Miam !

  • Le Smoked Meat

La viande fumée (smoked meat) se mange généralement préparée en sandwich avec de la moutarde et accompagnée de salade de chou et de cornichons dans les nombreux restaurants Delicatessen de la ville. C’est un plat d’origine juive où la viande, de la poitrine de bœuf, est recouverte d’épices puis conservée un certain laps temps (de 5 jours à plusieurs semaines) au réfrigérateur, et enfin cuite lentement par fumage.

Schwartz’s est le spécialiste de la viande fumée à Montréal, c’est également le restaurant de Céline Dion. On y mange sur le pouce mais attention il y a toujours beaucoup de monde.

  • Les Hot Dog et les Grilled Cheese

En bouffe rapide, rien de mieux qu’un petit hot dog montréalais ou un grilled cheese pris dans un food truck. Le hot dog local est un pain à hot dog, une saucisse steamé ou toasté c’est à dire cuite à la vapeur ou bien grillée, garnie de salade de chou, de moutarde et/ou ketchup et de relish (condiment d’une marinade de concombres et poivrons).

Le grilled cheese quant à lui est tout simplement un sandwich de deux tranches de pain de mie avec du fromage cheddar fondu, le tout grillé. Tout simple mais tellement bon ! Et c’est encore meilleur au barbecue. De nombreux restaurant en proposent des variantes en y ajoutant du bacon, des oignons, des tomates…

  • Le pâté chinois

Ah le fameux pâté chinois ! On en entend beaucoup parler… on se demande bien ce que c’est… et au final il s’agit tout simplement d’un hachis parmentier avec un ingrédient magique : du maïs !

L’origine du plat serait encore aujourd’hui un mystère, peut-être qu’il viendrait de la construction du chemin de fer transcontinental durant laquelle les ouvriers, essentiellement asiatiques auraient été nourris uniquement de bœuf haché, de pommes de terre et de maïs ou alors il puiserait son origine de la ville South China dans le Maine aux USA. Quoi qu’il en soit, le pâté chinois a été nommé comme « mets national du Québec » par le quotidien le Devoir et c’est un bon plat réconfortant à partager en famille.

  • La tourtière

Alors la tourtière, c’est également un bon plat réconfortant ! Servi traditionnellement lors des fêtes de fin d’année, il s’agit d’une tourte constituée de pâte brisée (dessous et au-dessus) avec à l’intérieur de la viande hachée (porc, bœuf et poulet ou gibier) ainsi que des pommes de terre et des épices. De nombreuses variantes existent dont la plus connue étant la tourtière du Lac-Saint-Jean dans la région du Saguenay qui est composée de viande et de pommes de terre en cubes.

  • Le Meat Loaf / Pain de Viande

Le pain de viande est également un plat populaire qui serait né pour utiliser les restes de viande. Composé donc de viande, de pain de mie, de carottes, d’oignons, d’œufs et une sauce sucré au ketchup, c’est un bon plat familial très facile à réaliser. Je vous propose la recette du pain de viande ici.

  • Le Homard

Au Québec, grâce à la pêche fructueuse aux larges de l’est du Canada, c’est le paradis du homard ! Pour notre plus grand bonheur, on en trouve partout et surtout à un prix accessible au restaurant comme en supermarché. Durant la pleine saison, on a même découvert des restaurants « Lobster All you can eat » soit à volonté et aussi des sandwich spécial homard au Mc Donalds et au Subway…

Il peut être cuisiné grillé ou bouilli dans de l’eau salé. Puis, soit il est servi comme tel entier à décortiquer avec du citron et du beurre et accompagné de riz, de frites ou de légumes, soit il peut être préparé sous forme de sandwich dans un pain à hot dog avec une salade et de la mayonnaise : les « lobster rolls ».  Un vrai régal !

  • Le brunch traditionnel

Le brunch canadien est le rendez-vous incontournable du dimanche et puise ses origines dans le célèbre brunch anglais. Saucisses, bacon, fèves au lard, œufs, pain grillé et fruits frais le tout accompagné d’un grand café (ou tout autre variante) et de jus de fruits sont les basiques du brunch. L’œuf est l’élément central de l’assiette et peut être brouillé, au plat, à la coque, bénédictine… souvent c’est au choix ! Je vous garantis qu’avec un tel plat le dimanche en fin de matinée, vous serez de bonne humeur toute la journée !

Aujourd’hui, il y a également de nombreux restaurants qui revisitent le brunch classique en mélangeant saveurs et cultures.

  • La Cabane à Sucre et le Sirop d’érable

Au temps de sucres, au printemps, c’est la grande récolte de l’eau d’érable à partir d’un trou percé dans le tronc de l’arbre, un embout métallique et un seau (aujourd’hui la majorité des exploitations sont automatisés). De cette récolte sont nées les cabanes à sucre où l’on fabrique les produits à base d’érable dont le sirop d’érable.

Cette période est importante au Québec, très festive et populaire ! En famille ou entre amis, tous les Québecois se rendent dans les cabanes à sucres pour déguster des produits de l’érable réalisés à partir de la récolte. Les cabanes sont souvent rudimentaires, tout de bois avec de grandes tables et de bancs, signes de convivialité. Puis, on nous sert des plats traditionnels et le plus souvent c’est à volonté ! On y retrouve par exemple de l’omelette, du jambon, des fèves au lard, des pommes de terre rissolés, des oreilles de criss (soit du lard grillé), des pancakes, des cretons (des rillettes) le tout cuisiné puis arrosé de sirop d’érable. En dessert, on y découvre la tarte au sucre !

A l’extérieur, on retrouve la tire d’érable. Cette coutume consiste à verser une lignée de sirop d’érable chaude sur la neige puis on l’enroule autour d’un bâton pour en faire un bonbon.

Et en numéro 11, je ne pourrais jamais oublier les fameux Pogos découverts en Amérique du Nord ! Une vraie création WTF ! Il s’agit d’une saucisse enrobée dans une pâte frite mais molle car réchauffée au micro-onde et le tout sur un bâton… Je vous laisse imaginer… une invention surprenante mais pas tellement bonne sur le plan gustatif.

Pour finir, il m’est impossible de ne pas parler de la bière ! Le Québec est un très gros producteur de bière, il y a bien entendu la bière commerciale (Molson, Labbat…) mais aussi, ce de quoi je veux vous parler, le phénomène de microbrasseries ! Dieu du ciel, l’Amère à Boire, le Cheval Blanc, Saint Bock… il y a toutes sortes de bières artisanales à Montréal et dans quasi toutes les villes de la province. Blanches, blondes, ambrées, noires… chaque bière à sa spécificité et son goût unique. Ces dégustations, c’est toujours de belles découvertes gustatives et de bons moments entre amis à savourer !

 

Source des photos du collage qui ne m’appartiennent pas : les bagels, la tourtière, le paté chinois, le brunch, le hot dog.

 

 

Summary

Leave a Comment